User Status

Du bist nicht angemeldet.

Suche

 

Kommentare

Klingt ja sehr spannend
Ich habe mir erlaubt, den Hinweis zu übernehmen. http://gebattm er.twoday.net/stories/1022 635931/
gebattmer - 2017/10/17 18:25
Präventive Archäologie...
Präventive Archäologie muss ich mir merken.
goncourt - 2016/12/28 18:36

Archiv

März 2012
Mo
Di
Mi
Do
Fr
Sa
So
 
 
 
 3 
 8 
 9 
17
20
25
27
31
 
 

Status

Online seit 4536 Tagen
Zuletzt aktualisiert: 2017/11/22 14:43

Credits

Donnerstag, 1. März 2012

Buchpräsentation Ulrike Krampl: Les Secrets des Faux-Sorciers, Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, 9.3.2012, 18:30

Vor kurzem ist Ulrike Krampls Buch über die falschen Hexer von Paris erschienen (vgl.); kommende Woche wird es in Paris präsentiert:

Arsenal Vendredi 9 mars à 18h30, les Éditions de l'EHESS et la Bibliothèque de l'Arsenal (entrée 1 rue de Sully, 75004) vous invitent à une rencontre autour du livre

LES SECRETS DES FAUX-SORCIERS DE ULRIKE KRAMPL

PRÉSENTATION DE LA SOIRÉE PAR ARLETTE FARGE, PRÉFACIÈRE DU LIVRE

Les cinq invités seront :

Ulrike Krampl, maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours et rattachée au centre Histoire, Villes et Sociétés (HiVis). Ses recherches portent sur les croyances, le corps, les langues et les sociabilités populaires urbaines des XVIIe et XVIIIe siècles dans une perspective d'histoire sociale, anthropologique et du genre. Elle a notamment codirigé le n° thématique Spektakel de la revue L'Homme. Europäische Zeitschrift für feministische Geschichtswissenschaft/European Journal of Feminist History, 1/2012, ainsi que les actes du colloque pluridisciplinaire de Tours Les cinq sens de la ville du Moyen Âge à nos jours (à paraître 2012).

Arlette Farge, direcrice de recherche au CNRS-EHESS. Elle s'intéresse aux comportements populaires au XVIIIe siècle et aux archives judiciaires de la même époque. Elle a notamment écrit Le goût de l'archive (Seuil, librairie du XXe siècle, 1979). Parmi ses nombreuses publications, on compte  Le désordre des familles, lettres de cachet au XVIIIe siècle (avec Michel Foucault, Gallimard, 1982). Un de ses derniers livres s'intitule Essai pour une histoire des voix au XVIIIe siècle, suivi de Un ruban et des larmes, un procès en adultère au XVIIIe siècle (éditions des Busclats, 2011). Par ailleurs historienne des femmes et du genre entre les XVIe et XVIIIe siècles, elle est chroniqueuse régulière sur France Culture dans l'émission La fabrique de l'histoire animée par Emmanuel Laurentin.

Jacques Revel, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Ses travaux portent sur l'histoire des pratiques culturelles dans les sociétés européennes d'Ancien Régime. Il s'intéresse par ailleurs aux évolutions de l'historiographie contemporaine ainsi qu'aux usages publics du passé. Parmi ses publications récentes : Penser par cas, Paris, Ed. de l'EHESS, 2005 (éd. avec Jean-Claude Passeron) ; Un parcours critique, Paris, Galaade, 2006 ; Proposiçoes, Rio de Janeiro, UERJ, 2010.

Nicole Jacques-Lefèvre, professeur émérite à l'Université Paris ouest La Défense, et membre de l'EA 'Centre des Sciences de la Littérature Française'. Spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle et des rapports entre la littérature et les discours du savoir et de la croyance, elle a publié de nombreux ouvrages et articles, en particulier sur l'oeuvre de Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), l'histoire de la sorcellerie et les textes de démonologie de la fin du Moyen-Age au XIXe siècle (Éditions Jérôme Millon).

Lionel Obadia, professeur en anthropologie à l'Université Lyon 2, directeur de l'Ecole doctorale des Sciences Sociales (ED 483). Spécialisé en anthropologie des religions, notamment les polythéismes du monde asiatique (bouddhisme), mais travaillant également à un comparatisme plus général des formes et des dynamiques (de modernisation et de mondialisation) du religieux, il a également étudié la sorcellerie sous sa forme himalayenne, lors de terrains d'enquête au Népal, contexte à partir duquel des écarts et invariants significatifs avec la sorcellerie européenne se dégagent. Auteur d'un manuel d'anthropologie des religions (La Découverte, 2007, seconde édition en 2012), il a également publié des ouvrages généraux sur le bouddhisme d'Occident (La découverte, 2007), la sorcellerie (le Cavalier Bleu, 2005), la religion  (le Cavalier Bleu, 2004).

Les secrets des faux sorciers
Police, magie et escroquerie à Paris au xviiie siècle
Ulrike KRAMPL avec une préface d'Arlette FARGE
À l'aube des Lumières, il semblerait que le diable se soit retiré du monde. S'il l'a fait, ce n'est pas sans laisser de traces ! Maître du faux, il a légué aux hommes ses talents de séduction et de tromperie. Tandis que les sorciers deviennent faux, leur commerce de magies prospère. La police de Paris, telle qu'elle se met en place depuis la fin du xviie siècle, se lance à la poursuite d'hommes et de femmes qui - contre argent comptant - promettent aux Parisiens la fortune? Leur action repose sur le secret, à la fois pierre d'achoppement et catalyseur des mutations sociales, politiques et épistémologiques que connaît le xviiie siècle. Ce livre éclaire autant les nouvelles pratiques policières dans le Paris du xviiie siècle que l'épaisseur des sociabilités urbaines ordinaires. Il invite surtout à réfléchir à la signification du croire dans une société en quête de nouvelles certitudes.

Parution : 12 janvier 2012 * Collection « En temps & lieux » ISBN 978-2-7132-2322-8 * 23 Euro